Normes pour carrelage

Normes pour carrelage

De manière générale, un carrelage doit être adapté au lieu spécifique pour lequel il est destiné. Pour ce faire, il existe différentes normes concernant le carrelage, qui permettent de faire un choix éclairé en la matière. Il faut donc bien regarder les emballages et comparer les normes et le niveau des tests effectués.




La norme française NF UPEC : Usure, Poinçonnements, Eaux, Agents Chimiques


Cette norme garantit que les produits ainsi labellisés ont subi des tests exécutés par le Conseil Scientifique et Technique du Bâtiment ou CSTB. Il s’agit d’un organisme officiel reconnu par l’Etat. La norme NF UPEC s’intéresse particulièrement au degré de résistance à l’usure, aux poinçonnements, aux réactions à l’eau et aux produits chimiques. Il existe plusieurs niveaux, selon chaque type de vérification, comme l’indique son nom.


Par exemple, il peut s’agir d’une norme U2 P3 E3 C3. La résistance à l’usure est au niveau 2, la résistance aux poinçonnements est au niveau 3, celle à l’eau et aux agents chimiques aussi.

La règle est la suivante : plus le chiffre est élevé, plus la résistance est optimale.



Normes pour carrelage


La norme NF P61-202, DTU 52,1 et les Cahiers de Prescriptions Techniques

Ces normes déterminent les règles à suivre en matière de pose du carrelage. En effet, il ne suffit pas d’acheter du bon matériel et de bons outils, il faut aussi savoir les poser.


La norme NF EN ISO 10645-7


La norme NF EN ISO 10645-7 concerne la résistance à l’abrasion. En d’autres termes, il s’agit de sa résistance à l’usure par frottement. Il s’agit d’une norme particulièrement importante pour un carrelage posé en tant que revêtement de sol par exemple. Il faudra que le carrelage soit suffisamment solide pour supporter les passages quotidiens et frottements au contact des semelles de chaussures ou des pieds nus.



La norme EN ISO 10545-7


La norme EN ISO 10545-7 concerne la destination du carrelage. Il existe quatre classes dites « PEI », par ordre croissant de résistance :

  • Le PEI II désigne les carrelages plutôt adaptés aux salles de bains, aux chambres à coucher, salles à manger et séjours fermés. Il s’agit de pièces où la fréquentation est moins importante ;
  • Le PEI III désigne les carrelages adaptés aux dégagements et aux entrées surtout ;
  • Le PEI VI désigne les maisons individuelles, mais aussi les immeubles, bureaux publics, boutiques et restaurants.
  • Le PEI V désigne, quant à lui, tous les autres lieux qui nécessitent un degré maximal de résistance.


Les correspondances

Au niveau des correspondances entre les normes, il faut savoir qu’une norme PEI II correspond au niveau de norme U2 pour la norme UPEC par exemple. Une norme PEI III correspond à un niveau dit « U2s », une norme PEI VI à un niveau U3, et enfin une norme PEI V à un niveau « U3s ».


Pour être certain que son carrelage est adapté, il vaut mieux faire appel à un professionnel qui pourra à la fois se charger d’acquérir l’équipement adéquat respectant les normes requises ainsi que l’installer, pour une tenue sur le long terme.






Demandez vos devis Carrelage gratuits en 1 minute !