Le carrelage ardoise et terre cuite

Carrelage en terre cuite

Le carrelage en ardoise fait partie de la famille des carrelages en pierre naturelle. Le carrelage en terre cuite appartient à la famille des céramiques. Le particulier pourra effectuer son choix suivant ses besoins et selon ses goûts.




Les caractéristiques du carrelage en ardoise

Le carrelage en ardoise fait partie de la famille des carrelages en pierre naturelle. Il est donc composé essentiellement de minéraux, comme le chlorite, le graphite, le quartz ou encore le feldspath, entre autres. L’ardoise est souvent un matériau utilisé pour le toit d’une maison.

  • Il s’agit d’un carrelage robuste.
  • Sa porosité est peu importante, un traitement anti-humidité n’est pas forcément obligatoire, selon les cas.
  • Il est facile à entretenir, puisque, pour ce faire, une simple eau savonneuse suffit.
  • De manière générale, ses couleurs sont dans les dégradés de gris, ocre et vert.
  • Il convient tant à un revêtement de sol intérieur qu’extérieur.

Les différents genres de finition

Il existe deux genres de finition :

  • le carrelage en ardoise clivé : la version clivée est plutôt rugueuse, pour un aspect brut et naturel.
  • le carrelage poli : cette finition est particulièrement lisse, pour un aspect plus moderne.

Conseils pratiques pour la pose

Pour poser un carrelage ardoise, il vaut mieux faire appel à un professionnel. En effet, il s’agit d’une pose spécifique qui nécessite certaines compétences en la matière. Un traitement hydrofuge peut être conseillé.

Son prix

Le prix d’un carrelage en ardoise est compris entre 40 et 200 € à peu près. Mais il peut être beaucoup plus élevé s’il s’agit d’une ardoise particulière ou plus rare.


Carrelage en terre cuite

Les caractéristiques du carrelage en terre cuite

Le carrelage en terre cuite appartient à la famille des céramiques. La terre cuite est composée d’argile et de sable. Elle est adaptée tant aux habitations rustiques que modernes.

  • Son caractère résistant : de ce fait, il est fortement recommandé pour les lieux stratégiques, où le passage est important.
  • Sa palette de couleurs : un carrelage terre cuite propose des couleurs chaudes, allant du beige au rouge, avec de nombreux dégradés.
  • Ceux-ci dépendent de la composition exacte du carrelage, des proportions de chaque élément intégré, du taux d’oxyde de fer de l’argile sélectionné ainsi que de la température du four. Par exemple, si ce taux est important, le carrelage sera plutôt rouge.
  • Son aspect est mat et rugueux.
  • Il existe deux types de carrelage en terre cuite : le carrelage émaillé et non émaillé ;
  • Le matériau terre cuite est parfait en tant que revêtement intérieur, mais aussi en tant que revêtement extérieur ;
  • Ses dimensions sont variables : la terre cuite s’adapte à toutes les dimensions, à la convenance du client. Il existe les tomettes carrées.
  • les pavés au style plus rustique, les briques rectangulaires, ou encore les carreaux en terre cuite, de moindre épaisseur.

Conseils pratiques

  • La terre cuite étant fortement poreuse, il vaudra mieux faire subir au carrelage un traitement hydrofuge. Il lui permettra ainsi de résister à l’humidité.
  • Un traitement anti-tâches est aussi conseillé du fait de cette porosité.
  • Pour son entretien, un passage d’huile de lin ou d’essence de térébenthine est possible.
  • Lors de sa pose, il faut savoir qu’il est conseillé d’humidifier le support qui va recevoir le carrelage en terre cuite, pour un résultat optimal.

Son prix

Le prix d’un carrelage en terre cuite est compris, en moyenne, entre 40 et 80 € le mètre carré.

Des carrelages clipsables, anti-dérapants et flottants

Un carrelage en ardoise ou en terre cuite peut être clipsable, pour une pose particulièrement simplifiée sans que de la colle ou du joint ne soit nécessaire. Il suffit d’emboîter les carreaux.




Demandez vos devis Carrelage gratuits en 1 minute !